• Anthestéries

    Anthestéries

     

    Pourquoi donc attendre la lune ?

    Ami, ouvre pour nous tes jarres

    Que coule ici vin de fortune

    Que chantent joueurs de cithare.

     

    Déjà le parfum nous enivre

    Que crisse le bruit des éclats

    La vigne sacrée nous délivre

    En mer se dressent tous les mats.

     

    Nous faut-il attendre la nuit

    Pour honorer Dionysos

    De nos fêtes, Anthestéries,

    Ce soir, nous buvons pour Bacchos !

     

    Les pichets sont déjà bien pleins :

    A celui qui boira le plus !

    Découvrez, là, femmes, vos seins

    L’Union sacrée près des lotus !

     

    Le vin non dilué rend fou,

    Ainsi il prouve qu’il est Dieu,

    L’Acratophore aux cheveux roux

    Miracle divin sous nos yeux !

     

    Nous avons dansé pour la vie

    Enivrons-nous donc pour nos morts

    Que recommencent les orgies

    Car nous approchons de l’aurore.

     

    Bientôt ressurgiront nos mânes

    Accomplissons les libations

    Apaisons les érotomanes,

    Revient la civilisation.

     

    Le Dieu en ultime cadeau

    Nous offrira le Kykeon,

    Coupons le vin avec de l’eau

    Et les folies disparaîtront.

     

    Lorsque surgira le matin,

    Hommes, redéposez vos masques

    L’hiver trouvera là sa fin.

    Femmes, couvrez vos ventres flasques !

     

    Mais jusqu’au retour d’Apollon

    Buvons pour Bromios deux fois né

    Des dithyrambes, récitons

    Au nom des morts durant l’année !

     

    Fini, rhabillez-vous Bacchantes,

    Satyres, cessez vos merveilles

    Les transes jamais ne nous mentent :

    Voici le lever du soleil !

    NYX

    Note de l'auteur: Pour bien comprendre le poème, je conseille bien sûr de se renseigner sur les Anthestéries et sur Bacchos car chaque mot utilisé, chaque vers lui sont profondément liés.


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Mai 2012 à 08:39

    J'adore !

    2
    Vendredi 11 Mai 2012 à 08:41

    Je me doutais que ça allait te plaire. On a terminé notre cours sur Dionysos, hier alors... Je suis très inspirée.

    3
    amal01
    Vendredi 11 Mai 2012 à 09:54

    Le poème est beau, j'en aime moins le sujet ;-)

    4
    Lundi 14 Mai 2012 à 12:03
    "Nous avons dansé pour la vie
    Enivrons-nous donc pour nos morts
    Que recommencent les orgies
    Car nous approchons de l’aurore."

    C'est mon passage préféré, celui qui m'est le plus imagé dans tout ces beaux mots.
    Bravo Nyx!
    5
    Mardi 22 Mai 2012 à 15:51
    Merci a vous tous. Lula: c est aussi lenpassage prefere d une de mes amies. Merci en tut cas, comme toujours, ca me touche beaucoup quand tu commentes mes textes.
    6
    Mercredi 23 Mai 2012 à 16:50

    Avec plaisir! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :