• De l'auteur

    Salve,

    Présentation en cours de rédaction

     

         Projets d'écriture terminés:

    Alter Ego: premier recueil de nouvelles achevé il y a quelques années. Non destiné à la publication.

    Sous les fleurs du cerisier: Premier recueil de poésie. Dédié à mes deux premières amours. Non destiné à la publication car il s'agit de poésies de jeunesse.

     

        Projets d'écriture en cours:

    Astyanax: Pièce de théâtre tragique écrite en Alexandrins. Thème antique de la guerre de Troie visité et revisité qui, tout au long des cinq actes, mettra, de manière neuve, l'enfant Astyanax au centre de toute la polémique.

    Au nom de Melpomène: Recueil de poèmes divisé en plusieurs parties, reprenant le nom des muses dont la plus importante, Melpomène. Le recueil cherche ici à montrer, par des mythes et histoires, pourquoi et comment l'histoire de l'humanité est tombée aux mains de la tragédie.

    Caligula: Pièce de théâtre en trois actes destinée à mettre en lumière trois différents passages dans la vie de l'empereur Caligula. La pièce mêle romance et histoire et tente d'expliquer de manière littéraire la folie de Caligula.

    La masse immonde : Série de romans mêlant des principes zoliens et balzaciens. Deux sont actuellement en cours d'écriture: "Le bonheur de l'homme" dont le personnage principal sera le fameux Maximilien Middle et "Le monstre de l'humanité" dont le personnage principal sera Léo Sanchez.

    Le lac Majeur: Recueil de poésies entièrement dédié à ma grand-mère, Ginette Thill, décédée ce 15 juin 2012 et que rien ne pourra remplacer en mon coeur!

     

     

    Diane Coomans alias Nyx

     

  • Morelon m'a contaminée alors me voilà à jouer à ce petit jeu... Il s'agit d'écrire 7 articles qui diront 7 petites choses idiotes à mon sujet. Et de taguer 7 autres personnes dans le dernier article. Je classerai ces articles, inutiles pour le site, dans la rubrique "De l'auteur". Je crois qu'ils n'iront mieux nul part ailleurs. J'avais pas du tout prévu de raconter ma vie sur ce site. Mais bon quelques détails ou un petit jeu ne feront pas de mal!

     

    JE SUIS AMOUREUSE DE VICTOR HUGO

     

    Hugo - Ma destinée

     

    Ce n’est plus vraiment un secret mais voilà… J’aime la littérature, je suis fan de la littérature et je suis particulièrement tombée folle amoureuse de Victor Hugo lorsque j’ai lu « Notre-Dame de Paris ». Je n’avais jamais rien lu d’aussi beau, d’aussi parfait, d’aussi expressif, d’aussi magnifique. Chaque mot sonne juste, chaque phrase possède ce rythme enivrant qui vous fait toucher un autre monde, vous transporte pour le plus extraordinaire des voyages. Chaque chapitre est un bonheur. Les personnages sont touchants, tous sans exception. Vous les haïrez, aimerez, pleurerez mais ils finiront par faire parti intégrante de vous. Il y a chez Victor Hugo cette justesse de la plume qui ne s’explique pas mais qui ne trouvera jamais son égal parce qu’il se dégage entre ses lignes, une liberté extraordinaire…

    A côté de cela, sinon puisqu’on parle de mes amours, je me suis moi-même mariée à Caligula, l’empereur fou, oui oui qui ma passionne depuis des années et sur lequel je n’ai jamais cessé de travailler, de réfléchir, de penser… En écrivain, j’ai beaucoup d’autres amours qui commencent par Zola jusque Balzac, Flaubert, Camus, Vian, Sartre, Racine, Corneille, Molière, Ronsard, Verlaine, Baudelaire, Rimbaud, Rousseau, Voltaire, Apollinaire, Stendhal pour les auteurs français mais qui s’étendent encore jusque Platon, Suétone (son Caligula *_*), Tacite, Sénèque, Homère (L’Iliade est un plaisir à traduire), Catulle, Juvénal, Euripide et mon Sophocle…

     

    Voilà… Je me suis étalée, comme d’habitude. Au passage, j’en profite pour vous faire découvrir le côté peintre de Victor Hugo, assez méconnu. C’était un choix de sa part parce qu’il ne voulait pas que sa peinture face de l’ombre à son écriture. Mais son autre talent mérite d’être connu. Donc voilà, l’une de mes peintures préférée de Victor Hugo : « ma destinée ».

    Nyx

     

    ps. Le prochain poème arrive demain matin ;)


    7 commentaires
  • J'AIME LES POKEMONS (EAUX)


    Pokemon eaux

     

    J’adore les Pokemons. Oui ça fait gamin, oui ça peut paraître immature mais voilà, je les aime ces petites créatures adorables. Je joue encore aux jeux vidéos, je le dis sans honte, et ma version préférée est celle sortie sur DS nommée « Soul Silver ». Je l’adore. J’aime ses graphismes, le pokewalker et tout ce qui va avec. En revanche, je ne suis pas une grande fan de la cinquième génération. A côté de cela, j’aime encore et toujours le dessin animé de pokémon et le shipp Sacha/Ondine dans les fanfictions.

    Pokemon, c’est ma génération et il m’arrive souvent encore de chanter le générique à tue-tête. « I WANNA BE THE VERY BEST LIKE NO ONE EVER WAS… » Ma version jaune sur game-boy me manque terriblement d’ailleurs et je regrette de l’avoir perdue.

    Revenons-en à ces adorables créatures. Il me serait trop long de faire la liste de mes pokemons préférés parce qu’il y en a beaucoup trop : Lokhlass, Pikachu, Lugia, Lukario, Galopa, Arcanin, feunard, mentali Carabaff, dracofeu, minidraco, mew etc. etc. mais j’ai une passion pour les pokemons eaux. Ça parait peut-être fou mais je les adore. Ils sont mignons, classes, puissants, adorables et je rêverais trop d’en avoir pour de vrai mais ce n’est pas possible… Dommage !

    Voilà qui est dit !

     

    Ps. L’image est un montage que j’ai fais avec divers fonds d’écran provenant de ce site : https://pokewalls.wordpress.com/

     

    Nyx

     


    8 commentaires
  • JE RÊVE DE PARLER LE LATIN



    C’est un rêve peu commun, j’en conviens et certainement un petit peu fou mais voilà, c’est le mien. Je rêve de parler aussi bien le latin que le français, de pouvoir tenir une discussion, un débat en latin et ce n’est pas impossible. Après tout il y a encore deux siècles, on parlait latin alors, je peux y arriver. Et je compte sur mes études pour m’y aider. La grammaire latine, le vocabulaire latin, la syntaxe latine n’auront plus de secret pour moi. Bien entendu, j’ai conscience que beaucoup de mots utilisés en français n’existent pas en latin et donc que toutes les discussions ne pourront pas avoir lieu mais il y a toujours moyen de s’arranger.

    Ensuite, pourquoi ne pas parler latin avec mes futurs enfants ? Non je ne suis pas folle mais il y a longtemps, c’était le signe d’une richesse intellectuelle. Le père de Montaigne avait bien engagé un précepteur qui parlait latin à l’enfant afin que celui-ci le parle également. C’est important, je continue à le dire et d’un point de vue littéraire, c’est d’une richesse infinie… Mais on verra pour l’éducation de mes gamins, voyons déjà si j’y arrive…

    Par extension aussi, j’aimerais faire plus qu’écrire de simple haikus ou poèmes en latin, j’aimerais vraiment écrire des textes en latin et puis pourquoi pas un jour une nouvelle et puis un roman… On verra bien. Déjà apprenons à lire les textes latins aussi bien et surtout aussi facilement et naturellement que les textes français, excellons dans mes exercices de thèmes latins, parlons-le et on verra pour la suite…

    Souhaitez-moi bonne chance et bon travail surtout !


    Ps. Pas d’image, cette fois-ci, mais une petite chanson de Jacques Brel dont je suis une grande fan, chanson très appropriée, je trouve !

    Nyx



    4 commentaires
  • J'ADORE LES CHEVAUX


    Cheval

    Ce sont mes animaux préférés. Ils sont si beaux, si majestueux, si…J’adore cette relation que l’on peut construire petit à petit avec eux, une relation de confiance, d’amour, de partage, de passion. J’ai commencé à monter, je devais avoir 7 ans. ET j’ai continué longtemps, en manège, tranquillement et puis j’ai tout arrêté. Ne me demandez pas pourquoi. Je le regrette chaque jour et aujourd’hui, je n’ai plus tellement le temps. Depuis que j’ai arrêté, il m’est arrivé de remonter plusieurs fois. En Tunisie quelque fois mais surtout au CTHA (je ne vais pas m’étendre sur l’endroit) mais on montait souvent le jeudi et il y avait là-bas un cheval, Katinka qui était le cheval de ma vie. C’était moi, en version cheval. Une petite boule d’énergie, un peu folle et têtue mais qui avait ses longs moments de calme. J’avais vraiment construit une bonne relation avec ce cheval, j’adore la monter, partir au galop, sentir le vent dans mes cheveux…Mais cela remonte déjà à longtemps… Là dernière fois que je suis montée à cheval, c’était chez le cousin de mon ex-copain et j’ai pu retrouver cette sensation extraordinaire que j’aimais tant… Mais je ne monterai plus jamais un cheval comme j’ai monté Katinka et j’imagine que ça me bloque un peu, parfois…De plus, avec mon hernie discale, c’est assez dangereux donc je dois faire attention…

     Un jour, je reprendrai avec plus d’assiduité et de passion et peut-être aurais-je mon propre cheval. Je pourrai en prendre soin, le chouchouter mais après les études, seulement…

    Enfin voilà, l’équitation, c’est vraiment le pied… J’adore ces animaux qui peuvent vraiment parfois devenir votre meilleur ami ! Comme ça, vous le savez! ;)

    Nyx

    Ps. Une fois n’est pas coutume, je vous mets une photo de moi-même à cheval qui date de la dernière fois que j’ai monté, l’an dernier donc. Il faut reconnaître que mon ex-copain était assez doué en photographie ! ;)

    ps.² le prochain poème arrivera dans la semaine!


    5 commentaires
  • J'ADORE JOUER A HITMAN AVEC MORELON

     

    Morelon et nyx

     

    Alors voilà la suite, enfin. Je commence par quelques mots pour excuser l’absence d’activité sur le blog. En ce moment, j’ai énormément de boulot pour l’université et avec le blocus qui arrive, ça ne risque pas de s’améliorer et puis je suis en examen jusque fin janvier. J’essaierai de poster quelques poèmes de temps en temps malgré tout. Mais en plus, je suis plongée en ce moment sur mes pièces de théâtre. « C’était un valeureux soldat » arrive à sa fin et « Astyanax » commence à prendre forme. A l’occasion, je vous mettrai un petit extraît.

     

    Revenons donc au 7 stupid things about me. Oui, j’adore jouer à HITMAN avec mon meilleur ami, Morelon. On y passerait des heures sur sa Play-station 2. Tout a commencé avec Hitman 2 qu’on a découvert caché dans mes vieux jeux (même si j'avais pas le droit à la play-station chez moi, j'avais quelques jeux parce que y avait une console chez un cousin en Tunisie) et on a voulu essayer. Mon Dieu, on a galéré au début pour gérer les commandes et comprendre le fonctionnement et puis on a devenu des vraies bases. Souvent c’est Morelon qui tient la manette et moi qui donne les ordres (Ah les femmes) « Va par-là », « Attention derrière y a un ennemi, tourne à droite, prends les ballers et tire ». Enfin voilà et on prend notre pied, à fond. Parfois on échange et c’est moi qui tiens la manette, quand même, je tiens à préciser. Mais qu’est ce qu’on a pu se marrer en jouant à ce jeu. « VIIIITE COURS, VITE LE TROU » PAAAF « Putain je l’ai eu au sniper ! » « ouiii mais cours, LE TROU !! OUAIIIIIII ». Enfin voilà. Dernièrement, on a loué Hitman blood money et on s’est fait un week-end entier dessus pour finir le jeu, c’était TROP ENORME.

    Comme cela vous saurez tout.

    Nyx

    Ps. Ici, en image, Morelon et moi-même.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique