• Épigramme licencieuse

     

     Mavis lingere quam irrumare

    Quod os puellae mentula tua

    Umquam complere nondum potuit

    Nyx

     

    Note de l'auteur: Voici une petite épigramme que je viens d'écrire en latin (et a priori il ne devrait pas y avoir de faute dans mon latin). Néanmoins, cette fois-ci je ne noterai pas la traduction en dessous. Je vous laisse découvrir, c'est plus drôle... Je me dois de préciser que j'ai été fortement inspirée par ma dernière lecture du moment: M. DUBUISSON, Lasciva Venus. Petit guide de l'amour latin que je viens d'acquérir (en plus d'une centaine d'autres livres, étant à Paris) et qui m'a offert tout un panel de vocabulaire latin nouveau. 

    Note de l'auteur 2: Concernant la métrique, les plus avisés d'entre vous auront reconnu des décasyllabes, vers que je n'utilise jamais. Mais ces décasyllabes ne sont pas classiques. En effet, il ne sont pas coupés 4 & 6 mais 5 & 5: je préfère. Comme Hugo "a disloqué ce grand niais d'Alexandrin", "je transformerai ce décasyllabe" (oui oui cette phrase est un décasyllabe héhé). A bientôt.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :