• Je pleure les enfants de l'amour

    Je pleure les enfants de l'amour

     

    Aujourd’hui, je ne pleure pas

    Sur les morts, brulés, dans les tours.

    Ces bourgeois, je ne les plains pas.

    Je pense aux enfants de l’amour.

     

    Moi, je pleure la Palestine

    Qui depuis soixante trois ans

    Meure de façon clandestine.

    Ce peuple tué lentement.

     

    Je prie pour les petits bébés

    Qui deviennent des orphelins.

    Je prie pour la femme oubliée

    Dont l’enfant va mourir de faim.

     

    Je pleure sur les Irakiens.

    Qui moururent au nom des tours

    Et ces soldats américains

    Qui n’ont reçu aucun secours.

     

    Je laisse aussi couler mes larmes

    Sur les torturés dans les camps,

    Sur tous les déportés sans arme,

    Morts il y a plus de cinquante ans.

     

    Et je pense à ce musulman

    Qui, le front tourné vers la Mecque,

    Tué, laisse couler son sang

    Suite à un coup de fusil sec.

     

    Moi, je prie pour les africains

    Dont la pauvreté est sans nom

    Qui n’ont pas de miette de pain

    Et que l’on laisse à l’abandon.

     

    Je pleure les femmes battues.

    Je pleure les femmes violées,

    Et les enfants qui se sont tus

    Et tous ces bambins torturés.

     

    Je pleure sur la Tunisie

    Dont les morts ne sont pas vengés.

    Et je pleure sur la Lybie

    Qui s’est vue longtemps décimée.

     

    Je pleure sur les génocides

    Je pleure sur l’intolérance.

    Mais mes larmes sont bien acides.

    Où sont donc passées nos consciences ?  

     

    Je ne pleurerai les deux tours

    Que lorsque toutes les victimes

    Auront gagné, dans les discours,

    Aux yeux de tous, la même estime.

     

     Nyx

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Septembre 2011 à 11:26

    Excellent !

     

    2
    Nyx Profil de Nyx
    Lundi 12 Septembre 2011 à 11:27

    Merci! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :