• La ballade de l'homme menteur

    La ballade de l'homme menteur

     

    Elle qui me croyait courtois,

    Elle que je disais aimer

    A dû pour la première fois

    Faire face à la vérité.

    Je n’étais pas l’homme espéré.

    Car moi, je ne suis qu’un menteur

    Je vends l’espoir à volonté

    Et je lui ai brisé le cœur.

     

    Elle me pensait doux, galant.

    Je lui murmurais tous les soirs

    Que je serai toujours présent

    Quand elle aura peur dans le noir.

    J’accomplirai tous mes devoirs.

    Aujourd’hui je la laisse en pleurs

    Elle n’aurait pas dû me croire…

    Et je lui ai brisé le cœur.

     

    Elle a dormi sur l’espérance

    De voir tout ce que j’ai promis

    Venir adoucir ses souffrances.

    Mais quelles sont donc ces folies

    Qui prennent les femmes, au lit,

    De croire chacun de mes leurres ?

    Je la laisse seule, meurtrie

    Et je lui ai brisé le cœur.

     

    Ô belle, tu fus bien candide

    En croyant un homme menteur.

    Ton mal sera toujours acide

    Car, moi, je t’ai brisé le cœur…

    Nyx

    Note de l'auteur: J'ai voulu tester une nouvelle forme. Alors je sais que je suis censée reprendre les mêmes rimes de strophe en strophe mais j'ai préféré les changer. La prochaine, je suivrai la règle à la lettre, c'est promis.


  • Commentaires

    1
    Telegramme Profil de Telegramme
    Samedi 19 Novembre 2011 à 04:10
    C'est beau. Triste, mais beau.
    2
    Samedi 19 Novembre 2011 à 09:17

    Merciii beaucoup, télégramme! ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :