• Quand le soleil est froid

    Quand le soleil est froid

     

    Il n'y a pas besoin de courir:

    Le temps s'écoule dans nos veines

    Comme un poison dans nos sourires,

    A terre, les têtes des reines.

     

    Un reflet de joie dans les yeux,

    Miroir de ce chagrin de nuit,

    Que ne peut chanter même Dieu

    Et qui donnant la vie, nous nuit.

     

    Il ne faudrait qu'une présence

    Pour que danse la solitude

    Et il suffit de ton absence

    Pour faire souffrir l'habitude.

     

    Quand le soleil est froid

    Et la larme éternelle

    Et quand l'amour est croix,

    Alors la vie est belle.

     

    Il n'y a pas besoin de pleurer:

    Les rires coulent dans nos cœurs,

    Et les larmes sur l'oreiller

    Valsent les rêves du bonheur.

     

    J'écris pour les souvenirs morts

    Et pour l'avenir arc-en-ciel,

    Pour les guerres sous les trésors,

    Pour les unions artificielles.

     

    Et qu'un doux rayon de lumière,

    Vienne réveiller la cigale,

    Pour chanter l'éloge des pierres,

    Ô ange, que le jour est pâle.

     

    Quand le soleil est froid

    Et la larme éternelle

    Et quand l'amour est croix,

    Alors la vie est belle.

     

    Il n'est pas besoin de mourir

    Puisque la vie s'enfuit toujours,

    Prendre des siècles pour fleurir,

    Dormir dans les plus hautes tours.

     

    Du vide dans les hurlements,

    Âme comblée dans le silence,

    Jouir des nobles monuments,

    Les fantômes de l'existence.

     

    Savourer la douce musique,

    Au cœur de la haine mordante,

    Éprouver l'amour angélique

    Et toujours repartir perdante.

     

    Quand le soleil est froid

    Et la larme éternelle

    Et quand l'amour est croix,

    Alors la vie est belle.

    Nyx


  • Commentaires

    1
    Charlotte
    Vendredi 14 Février 2014 à 17:45

     écris pour beaucoup de raison...même si le soleil est froid, continue ça réchauffe ! bon we à toi, bise, C.

    2
    Charlotte
    Vendredi 14 Février 2014 à 17:45

    zut, j'ai oublié le  : TU

    3
    Vendredi 14 Février 2014 à 18:27

    Coucou Charlottes,

     

    Puisses-tu pardonner tous mes retards dans les réponses.

    Merci à toi pour chacun de tes commentaires qui sont ce qui me réchauffe le coeur, à moi.

     

    Bon week-end à toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :