• Sonnet de l'oubli

    Sonnet de l'oubli

    26 mois et on n'est toujours pas heureux

    J’oublie les formes, les images,

    Les rires, les voix, les sourires

    J’en oublie même ton visage

    Et le bonheur de nous décrire.

     

    J’ai oublié les murs, les décors,

    Nos habitudes, notre vie,

    La maison, le jardin, nos torts.

    De quoi avions-nous donc envie ?

     

    J’oublie comment me souvenir,

    J’ai oublié comment écrire,

    Et j’ai oublié la douceur

     

    De l’amour dépourvu d’horreur.

    De ce vide, devenue ivre, 

    J’en ai oublié comment vivre.

    Nyx

     

    Note de l’auteur : Voilà le poème du 15… Je pense qu’une phrase devenue célèbre de Lamartine (que pourtant je n’apprécie pas trop) résume l’ensemble du poème : « un seul être vous manque et tout est dépeuplé »… Une personne partie et on en a tous oublié comment vivre heureux… Peut-être parce qu’on ne le peut pas, sans elle…


  • Commentaires

    1
    amalfillah
    Samedi 16 Août 2014 à 10:41

    il le faudra pourtant :-(

     

    2
    plius
    Lundi 18 Août 2014 à 11:30

    Genial ! Je me retrouve ici. Que de vérités. Magnifique. C.

    3
    Lundi 18 Août 2014 à 18:29

    @amalfillah: en effet... <3

     

    Plius: Merci beaucoup :D A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :