• Sonnet du sourire noir

    Sonnet du sourire noir

     

     Creuser lentement, doucement,

    De l’extrémité du couteau,

    Du côté courbé de la faux,

    Un sourire aux couleurs du sang.

     

    Laisser subtilement couler

    L'ocre rouge sur le coeur blanc,

    Salir la pureté d’antan,

    Mélange, sans larmes pleurées.

     

    Et le rouge et le blanc sont noirs,

    Et sont ce macabre sourire,

    Celui qui fait naître l'espoir,

     

    De la colère, il est martyre,

    Victime d'un silence creux,

    Lui, la fin sanglante des jeux.

    Nyx 

     

     Note de l'auteur: Petit sonnet. Merci pour vos 18000 visites. Je suis désolée pour les commentaires restés sans réponse. Je les lis tous et promets de prendre le temps d'y répondre à la fin des examens. On se retrouve le 15!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :