• Sophocle - Antigone

    Sophocle: Antigone. 

    Quatrième épisode. Vers 806 à 816 

     

    I. Texte grec

    Orat em, w gar patrias politai,

    Tan neatan odon

    Steixousan veaton de feg-

    Goj leussousan  aeliou,

    Xoupot auqij alla me o pag-

    Xoitaj Aidas zwsan agei

    Tan Axerotoj

    Axtan, ouq umevaiwn eg-

    Xlyron, out epinumfeioj

    Pw me tij umnoj um-

    Nhsen, all Axeronti vumfeusw. 

     

    II. Traduction

    Citoyens, fidèles à mon père,

    Tous, regardez-moi donc fouler

    Le dernier chemin de ma terre.

    Et notre soleil, admirer.

     

    Ce soleil qui deviendra nuit.

    Puisque Hadès me bercera.

    Mes rêves d'hyménée mes fuient.

    Aucun ne me célèbrera.

     

    L'enfer, seul, sera mon époux!

     

    Nyx

     

    Note de l'auteur: Je ne sais pas si tout le monde saura lire le texte en grec.

    Si vous n'y arrivez pas et que vous y tenez, il faut télécharger et installer la police spionic (trouvable gratuitement) sur votre ordinateur et l'alphabet grec ancien vous sera accessible. Pour les grands Hellénistes qui auraient remarqué l'absence des esprits et des accents grecs dans le texte originel, je m'en excuse mais en vérité, je ne sais absolument pas comment les utiliser avec cette police et cela aurait été un véritable casse tête de taper tout le texte grec avec les esprits, accents, chrases qui seraient nécessaires. Je tiens également à préciser que ceci est plus un poème inspiré du texte de Sophocle qu'une réelle traduction.


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :